Terug

Santé


La santé est une préoccupation constante dans le cadre du développement de nos produits
Entretien avec Fredrikke van Helden

Sur les huit maladies les plus coûteuses aux Pays-Bas, représentant chacune une facture de plus d'un milliard d'euros par an, au moins quatre sont liées à l'alimentation, d'après ce que j'ai lu dans un manuel consacré à l'alimentation saine et durable. "C'est inquiétant", selon Fredrikke van Helden, Innovation Manager Marketing chez Van Geloven, et président du groupe de coordination RSE du fabricant de snacks. "Nous sommes justement en train de faire de gros progrès pour rendre notre gamme plus saine, et nous en sommes fiers. Nous accordons beaucoup d'attention à la transparence, pour que les consommateurs puissent faire un choix responsable, en fonction de leur propre situation." 

Van Geloven estime que c'est une excellente chose de manger de temps en temps un bon snack. Il n'y a rien de mal à ça, dans le cadre d'une alimentation équilibrée et variée. Cependant, pour un grand nombre de personnes, la variété et l'équilibre ne vont pas de soi, car elles ne savent pas toujours clairement ce qui est sain. "C'est inquiétant et c'est un problème de société que nous devons résoudre ensemble. Nous prenons nos responsabilités à cet égard", déclare Fredrikke. "En rendant nos produits plus sains et en communicant de manière aussi transparente que possible à ce sujet, pour que les gens puissent facilement faire un choix responsable."

 

Moments clés
Pour rendre plus sain son assortiment de produits, Van Geloven procède de deux manières : changer les ingrédients et innover l'assortiment.

Le point de départ du développement de chaque nouveau produit de la marque, qu'il s'agisse du développement d'un nouveau produit ou de l'adaptation d'un produit existant, est la 'Liste verte'. Ce document reprend clairement tous les critères extralégaux auxquels les produits de Van Geloven doivent satisfaire au niveau de l'entreprise et de la marque. Il s'agit de normes relatives aux graisses, au sel et autres, mais aussi de strictes exigences relatives aux ingrédients, par exemple l'interdiction du soja modifié, l'utilisation d'œufs de poules élevées au sol, et l'absence d'arôme, de saveur ou de colorant artificiel. Quand Van Geloven établit une norme au niveau de l'entreprise, celui-ci s'applique autant aux produits de marque qu'aux marques de distributeurs produites par l'entreprise. Des critères supplémentaires peuvent en outre être appliqués, en consultation avec les marques de distributeurs. Au niveau des ingrédients, l'introduction d'icônes du snack que sont la croquette, la fricadelle et le hamburger sans arôme, saveur ni colorant artificiel a constitué un moment clé. 600 millions de fricadelles sont mangées chaque année aux Pays-Bas. Cela fait de la fricadelle le snack nº1 du pays, suivi de près par la croquette. "En tant qu'acteur majeur du marché du snack, nous croyons qu'il est important d'avoir une vision et de mettre en œuvre une politique concernant l'utilisation des arômes, saveurs et colorants artificiels. Maintenant que nos snacks principaux ont été adaptés avec succès, nous allons passer aux autres types de snacks. Selon nos prévisions, d'ici 3 ans, 100 % des snacks que nous vendons aux supermarchés (Mora et Hebro) ne contiendront ni arôme, ni saveur ni colorant artificiel. Et nous souhaitons bien sûr poursuivre cette évolution pour les produits Mora dans le canal out-of-home", explique Fredrikke avec enthousiasme.

Quant à l'huile que Van Geloven utilise pour ses snacks, elle est entièrement d'origine végétale et contient au moins 70 % de matière grasse insaturée. Depuis 2010 déjà, Van Geloven utilise 100 % d'huile de palme Book and claim*. À la fin 2014, elle est passée à 100 % d'huile de palme Segregrated pour la totalité de ses besoins en huile de palme. L'huile de palme Segregrated** désigne l'huile de palme produite de manière durable maintenue séparée, tout au long de la chaîne, de l'huile de palme produite de manière non-durable. "Un certain nombre de clients veut passer à court terme au niveau Mass Balance***, mais vise comme nous à atteindre le niveau 'segregated'.

20% de sel en moins
La politique de réduction de la teneur en sel mise en place par Van Geloven constitue une autre évolution importante. La société suit à cet égard les accords conclus en 2006 entre l'AKSV (association des producteurs de snacks et de plats-préparés) et la FNLI (fédération néerlandaise de l'industrie alimentaire), visant à réduire de 20% la teneur en sel d'ici 2015, en prenant pour référence les valeurs du tableau NEVO (composants nutritionnels) de 2006.

L'AKSV a fixé des normes absolues pour 2015, que la société applique aussi de façon normative ; plusieurs produits de la société ayant déjà une teneur en sodium inférieure aux valeurs du tableau NEVO. Actuellement, Van Geloven respecte en moyenne les normes absolues. Dans le segment des snacks à base de viande et des rouleaux de printemps, le producteur de snacks a même des valeurs de sodium encore plus basses que l'AKSV au total. "Dans le cadre de la réduction des valeurs de sodium, nous nous sommes d'abord intéressés aux produits dont le volume était le plus important, et ayant donc plus d'impact sur les consommateurs. Il s'agit surtout des produits Mora dans le canal du commerce de détail", explique le responsable de l'innovation. "Notre objectif est maintenant de nous attaquer aux produits individuels dont la teneur en sodium excède nettement les valeurs, et de leur faire atteindre l'objectif d'ici 2015. Nos produits out-of-home sont ceux sur lesquels nous devons tout particulièrement nous concentrer." 



 

Même sans viande ou avec très peu de viande, le goût reste unique
Parallèlement à l'adaptation des snacks par modification des ingrédients, Van Geloven mise sur l'innovation de la gamme. L'introduction du Veggie Saté de Mora en 2013 en constitue un parfait exemple. "C'est du saté 'avec' sans viande", selon Cora du département commercial de Mora. Autrement dit : un saté végétarien. Fredrikke, responsable de l'innovation, nous donne un mot d'explication : "La viande est certes un ingrédient de base de nos produits, mais nous sentons qu'il est de notre responsabilité de procurer aussi aux consommateurs des produits savoureux avec moins ou pas de viande. C'est plus durable et tout aussi savoureux.  Hormis les produits 100 % végétariens qui sont même agréés par l'association végétarienne des Pays-Bas, nous proposons des produits qui contiennent surtout des légumes associés à du fromage et des aromates. En 2014, nous nous sommes entièrement attachés à la création d'un nouveau concept, lancé mi-2015 sous le nom d'Happas. Il s'agit d'amuse-bouches qui conviennent parfaitement à l'apéritif, et peuvent aussi intégrer un repas convivial, composé de divers petits plats.    



 

Préparation hors de la friteuse
Happas est un exemple de produits qui ne peuvent aller qu'au four. Ainsi, Van Geloven encourage la préparation hors de la friteuse en lançant de plus en plus de produits qui se préparent au four uniquement. Les snacks préparés au four n'absorbent pas d'huile supplémentaire, chose que les consommateurs et les professionnels de l'Horeca apprécient. Soit dit en passant, dans de bonnes conditions et pour certains produits, la friture ne génère presque pas d'absorption de graisse supplémentaire. Fredrikke continue : "Nous ne pouvons donc pas dire qu'il est toujours plus sain de préparer des snacks au four plutôt que dans la friteuse. Mais la préparation au four nous semble surtout une solution de facilité pour les consommateurs et les professionnels de l'Horeca qui n'ont pas de friture/friteuse ou n'en veulent pas."Ce n'est pas pour rien que de nombreux produits de la marque Mora se préparent à la fois à la friteuse et au four. En 2014, Mora a lancé la fricadelle à cuire au four, car la fricadelle classique n'était pas bien adaptée à ce mode de cuisson. En 2015, Mora y a ajouté une croquette et une boulette à cuire au four, qui ne peuvent plus être préparés dans la friteuse. "En proposant exclusivement une cuisson au four, nous pouvons encore améliorer sensiblement la qualité de consommation d'un produit. Notre croquette et notre boulette au four sont vraiment croquantes et conservent un très onctueux ragout", dit Fredrikke.  Depuis les tout débuts de l'airfryer, Van Geloven travaille en collaboration avec Philips pour mettre en avant une préparation alternative à base d'air chaud. Ce mode de préparation gagne du terrain chez les consommateurs par rapport à la friture. Tout simplement parce qu'il est plus simple et n'entraîne pas d'odeur désagréable. 



 

Susciter l'enthousiasme
"Les prochaines années nous allons continuer sans relâche à rendre notre entreprise plus durable, et donc aussi notre assortiment", affirme résolument Fredrikke. "Nous en avons envie. Nous avons l'appui de notre l'organisation. Pour moi, c'est un défi personnel de continuer à susciter l'enthousiasme des travailleurs, pour que la RSE devienne partie intégrante du quotidien de tout un chacun." Pour continuer à développer la durabilité, Van Geloven continue à agir suivant ses propres convictions, parfois un peu particulières, tout en étant à l'écoute des consommateurs et des clients. La société attache aussi de l'importance à la vision des autres parties prenantes, tant au sein de la chaîne qu'en dehors de celle-ci, car il est important de savoir ce que ces parties pensent de notre société. »

* Book & Claim (B&C): Un certificat représente la fabrication d'une tonne de produits à base d'huile de palme certifiée durable. Les plantations certifiées selon la norme RSPO peuvent proposer et vendre des certificats Green Palm à des entreprises qui peuvent ainsi rendre durable leur consommation d'huile de palme.

** Segregation (SG): L'huile de palme durable de diverses plantations certifiées est séparée de l'huile de palme normale, tout au long de la chaîne.

*** Mass Balance (MB): L'huile de palme durable provenant de sources certifiées est suivie administrativement tout au long de la chaîne, mais peut être mélangée avec de l'huile de palme normale.