Terug

Avant-propos


Entretien avec Peter Doodeman

C'est avec fierté que nous vous présentons une version adaptée de notre rapport annuel RSE d'après les résultats de 2014. Je ne peux qu'apprécier les développements durables que nous avons atteints. Et, plus particulièrement, je ne peux que féliciter notre organisation, nos collaborateurs énergiques et notre mentalité brabançonne. Malgré notre reprise cette année par le nouvel investisseur, TowerBrook Capital Partners L.P. , dont nous sommes ravis, 'notre' Van Geloven se ressent toujours comme une entreprise familiale, pareille à sa fondation par Ad van Geloven, Marcel Moermans, Chris van Lieshout et Peter Welten. Nos employés sont porteurs de durabilité, et c'est d'une importance stratégique au final pour l'avenir de notre entreprise.


Un moment de plaisir... en toute insouciance
Le présent rapport annuel RSE est l'occasion de présenter de nouveau nos progrès en matière de durabilité. C'est important à nos yeux. Manger un snack est un plaisir et il faut donc pouvoir en profiter en toute insouciance, et entreprendre avec succès dans ce secteur. Nous assumons nos responsabilités envers les personnes, la société et l'environnement, et assurons une saine rentabilité financière dans la chaîne. La politique de développement durable de Van Geloven est fondée sur trois piliers : Bien Vivre, une Composition Durable et une Production Durable. Ces piliers sont tous abordés dans le présent rapport RSE.

L'année passée, nous avons à nouveau adapté des recettes avec succès, dont la recette de notre snack emblématique, le hamburger, tout en conservant son goût tant apprécié à l'aide d'arômes, de colorants et de saveurs naturels uniquement. Cela fait de nous des précurseurs sur le marché. Selon nos prévisions, d'ici 3 à 4 ans, 100 % des snacks que nous vendons aux supermarchés (Mora et Hebro) ne contiendront ni arôme, ni saveur ni colorant artificiel. Mais nous avons aussi fait des progrès significatifs pour réduire la teneur en sel, les acides gras trans et les acides gras insaturés de notre huile de friture. Et nous sommes bien sûr constamment en dialogue avec nos fournisseurs pour que l'approvisionnement et la transformation de la viande se fassent de manière plus durable. Les initiatives des détaillants nous montrent la voie à suivre, et nous la rejoignons aussi vite que possible. Nous utilisons ainsi le plus possible de viande «plus», respectant des exigences plus strictes que celles imposées par la règlementation, en ce qui concerne le bien-être des animaux, mais aussi l'environnement. En 2015, toute notre viande de porc satisfera par exemple au niveau de bien-être 1 étoile du label Beter Leven de l'association Dierenbescherming. En ce qui concerne la viande de poulet, nous continuons à progresser en direction des normes de Kip voor Morgen (Poulet pour Demain). En ce qui concerne la viande de veau, nous achetons depuis des années exclusivement de la viande rose et non plus blanche. En 2014, nous avons utilisé de la viande de vaches laitières néerlandaises pour notre marque De Bourgondiër. La viande en daube typique est difficilement disponible, mais elle place cette croquette sur la plus haute marche en matière de goût. La viande de cheval n'est utilisée que pour les produits out-of-home. Nous effectuons nous-mêmes des contrôles auprès de nos fournisseurs pour nous assurer de la qualité et du bien-être des animaux. Par ailleurs, pour ce type de viande, nous examinons les possibilités d'achats via une entreprise du sud de l'Europe qui est bien notée dans le domaine du bien-être animal. Et, pour être délicieux, les snacks peuvent bien sûr se passer de viande. C'est pourquoi, en 2014, nous avons travaillé d'arrache-pied à l'élaboration du concept de snack Happas, à base de légumes combinés à du fromage et à des aromates. Ce concept peut uniquement être préparé au four. Ces développements durables, nous les devons à la réactivité de notre personnel. Nous sommes bien conscients que de nombreux obstacles restent à franchir, un peu partout, mais nous voulons être réalistes et avancer progressivement, en collaboration avec nos fournisseurs.

 
Nous sommes aussi fiers de dire que nous sommes à l'avant-garde dans le domaine de l'environnement. Depuis le MJA (accord pluriannuel de réduction de l'énergie) de 2001, les progrès ont été considérables. Nous continuons à travailler au MJA3, en vigueur actuellement (depuis 2012), dans le cadre duquel nous visons une réduction de 2% par an de notre consommation énergétique. Outre le MJA3, nous avons une politique de réduction de la consommation d'eau et de la production de déchets.
Et ce n'est pas tout : nous trouvons qu'il est important d'organiser des petites fêtes pour les gens pour qui cela ne va pas de soi. Nous mettons notre argent, notre personnel et des produits depuis longtemps à la disposition de deux grands projets humanitaires : De Zonnebloem (aide aux handicapés) et Make-A-Wish Nederland. Des collaborations très enrichissantes, auxquelles nous sommes particulièrement attachés. Et nous encourageons aussi les employés à organiser des petites fêtes locales, dans des endroits où ce n'est pas évident, en mettant des moyens à leur disposition. En 2014, nous avons ainsi pu participer à l'organisation de pas moins de 250 fêtes, ce dont nous sommes très fiers.


Les pieds sur terre
En bref, nous sommes très contents de 2014. Dans une société toujours plus exigeante, à juste titre, en matière de développement durable. Avec la présence permanente et généralisée des médias sociaux, qui peut faire que des thèmes deviennent instantanément d'actualité, il est et reste essentiel de garder les pieds sur terre et de bien choisir ses objectifs et priorités. Et c'est souvent un véritable défi. Nous suivons attentivement l'évolution du monde qui nous entoure, mais établissonsnotre propre ordre du jour. Il s'agit de choix bien pesés, et nous déterminons nous-mêmes nos priorités. C'est précisément notre force : nous faisons ce en quoi nous croyons !

Nous développons chaque jour notre entreprise en gardant à l'esprit cette devise. Nous sommes fiers de nos ventes en hausse dans un marché en déclin, et nous faisons tout pour préserver et renforcer cette tendance, sans négliger les personnes, l'environnement ni la société.

Mon objectif personnel est de mettre encore plus notre politique RSE à l'ordre du jour de notre organisation, et d'en parler régulièrement 'à l'extérieur'. J'espère que vous lirez avec intérêt ce rapport annuel RSE 2014. Et ... n'hésitez pas à nous poser des questions sur nos engagements!

Peter Doodeman,

CEO de Van Geloven