Terug

Présentation du rapport annuel RSE


 

Un snack savoureux doit rester une fête. Maintenant et demain. C'est pour cela que nous assumons nos responsabilités, dans le domaine humain, social et environnemental. Nous nous concentrons sur des domaines d'amélioration spécifiques, dans les domaines de la santé, de la sécurité, de la transparence, de la provenance des ingrédients, de la consommation énergétique et de l'engagement communautaire. Nous nous intéressons depuis longtemps à la politique RSE, et nous souhaitons continuer à la développer au cours des prochaines années. Nous avons déjà établi de nombreux rapports sur nos résultats, mais cette année, pour la deuxième fois, nos réalisations et défis sont tous repris dans un rapport annuel RSE officiel. Le dernier rapport RSE date du 1er septembre 2014.

Pour établir un rapport sur les éléments de fond pertinents en matière de développement durable, des analyses et entretiens sur les parties prenantes ont eu lieu, et nous nous sommes appuyés sur les directives de la Global Reporting Initiative (GRI). Dans ce cadre, nous prenons la liberté d'exposer à notre manière les activités de RSE que nous mettons en œuvre sur tous nos sites. Nous expliquons aussi pourquoi nous avons choisi ou, au contraire, écarté certaines formes de développement durable. Finalement, nous abordons certains développements de manière moins nuancée ou détaillée ?, pour des raisons concurrentielles. Dans le document PDF qui figure en annexe, vous trouverez un aperçu des indicateurs GRI faisant l'objet du rapport.

Présence de la RSE au sein de l'organisation
La RSE est intimement liée à l'ensemble de notre organisation, et la direction l'a aussi intégrée en tant que telle dans la vision/mission de l'entreprise. Nous avons élaboré un code de conduite qui explique la vision de Van Geloven sur la responsabilité sociale des entreprises, et les principes que nous trouvons importants à cet égard. Nous avons transmis ce code de conduite à tous nos employés et fournisseurs. Le code peut aussi être consulté via les différents canaux de communication de la société. Nous respectons nous-mêmes ces règles de conduite, mais celles-ci servent aussi à établir une relation de travail durable avec nos fournisseurs et clients. Pour être en mesure d'établir des priorités en matière de RSE, un groupe de coordination spécial en charge de la RSE a été mis en place. Divers secteurs de la société y sont représentés (direction, marketing, production, achats, ressources humaines, matériel, assurance qualité, R&D, ventes, environnement et logistique). En 2010, l'Innovation Manager Marketing a notamment été chargé de présider ce groupe de coordination, pour développer davantage encore la politique de RSE. Durabilité et innovation sont de plus en plus imbriquées. "Un bon exemple de l'imbrication de la RSE et de l'innovation est notre Liste verte. Celle-ci reprend tous les critères extra-légaux auxquels nos produits doivent satisfaire, au niveau de l'entreprise et/ou de la marque. Cette liste est mise à jour chaque fois que nous adoptons de nouvelles positions dans le cadre de notre réflexion stratégique sur la RSE", comme l'explique Fredrikke van Helden, le responsable de l'innovation.


Déterminer le contenu et la portée des rapports
Pour déterminer les éléments pertinents et prioritaires de la politique RSE, et établir le rapport RSE, le groupe de coordination RSE de Van Geloven travaille depuis 2011 au développement d'une bonne politique, sur la base d'une analyse des risques et opportunités ISO26000. Une mesure de référence a ainsi été effectuée, ainsi qu'une analyse des parties prenantes. Dans ce cadre, on étudie notamment ce que font les autres fabricants de snacks, des clients comme les grossistes, les traiteurs, les détaillants, la restauration rapide, ainsi que les ONG de défense des animaux, de l'environnement et des consommateurs (Wakker Dier, Dierenbescherming, Stichting Natuur & Milieu, ainsi que le Consumentenbond). L'entreprise est aussi en dialogue constant avec les consommateurs, à divers niveaux. La recherche, tout comme les discussions individuelles, donnent une image fidèle des parties prenantes dont Van Geloven doit tenir compte. On obtient ainsi une image familière des principaux thèmes du secteur alimentaire, et en particulier de l'industrie du snack. Autant d'éléments importants pour la politique et le présent rapport RSE. Évoquons les responsabilités liées à de bonnes conditions de travail et aux droits de l'homme dans la chaîne, le bien-être des animaux, la biodiversité, l'utilisation de moins de viande (ou pas de viande du tout), l'utilisation de matières premières renouvelables, la teneur en sel et en graisses des produits, la manière dont les produits sont fabriqués et transportés, la transparence relative aux produits, la méthode de production et la provenance des matières premières. "Tous les sujets pertinents ont été ramenés à trois piliers RSE : Bien Vivre, une Composition Durable et une Production Durable. Nous montrons ainsi que nous rendons progressivement notre organisation plus durable, tout comme l'ensemble de notre gamme de produits. En accordant la durabilité aux besoins des parties prenantes (dans la mesure où c'est pertinent), on établit un modèle d'affaires durable et on touche aux racines de notre organisation", selon Fredrikke. Un exemple concret ? Un snack savoureux avec moins ou pas du tout de viande.

Le présent rapport RSE se limite aux propres activités (de production) de Van Geloven et concerne tous les établissements de ce dernier aux Pays-Bas et en Belgique, comme indiqué dans l'article sur l'organisation de Van Geloven dans ce rapport. D'autre part, le présent document aborde, dans une certaine mesure, l'incidence des activités menées pour le compte de Van Geloven, telles que le transport. Et l'on se consacre aussi beaucoup – sans pouvoir entrer dans tous les détails – au rôle et à l'influence exercés par Van Geloven dans la chaîne concernée, ainsi qu'aux aspects liés à la santé des produits.

Communication
L'objectif est de dresser un rapport RSE tous les 2 ans, pour nos employés, les actionnaires, les clients, les journalistes, les fournisseurs, les producteurs, les consommateurs, ainsi que pour les organisations de défense d'intérêts particuliers. Mais nous procéderons évidemment à une mise à jour annuelle des données essentielles. Nous serons aussi régulièrement et personnellement en contact avec nos diverses relations pour discuter des évolutions les plus récentes.